La Foire

Pourquoi une « foire »?

Parce que la Cerdagne et le Capcir sont par tradition une zone de montagne dont l’élevage a été longtemps la seule richesse. La réputation des animaux qui y étaient produits tenait à leur rusticité: robustesse et frugalité acquises au cours des hivers rudes et des étés en haute montagne.

Pourquoi en automne?

Les foires se déroulent traditionnellement avant l’hiver parce que les jeunes naissent au printemps et sont commercialisés à l’automne, ce qui correspond à leur période de sevrage. C’est d’autant plus vrai dans des pays difficiles comme la Cerdagne et le Capcir où les hivers sont longs et les réserves
fourragères pas toujours abondantes. Ces conditions originelles ont évidemment été bouleversées par les fortes évolutions que l’agriculure a connues après la deuxième guerre mondiale.

Pourquoi « internationale »?

Parce que le monde agricole a fait fi pendant très longtemps des frontières que l’Histoire a dressées. Les similitudes géo-morphologique et sociale des deux « Cerdagne » rendent indissociables les deux « moitiés »! En conséquence une représentation de nos voisins éleveurs de chevaux de trait est accueillie à chaque édition de la foire.

Pourquoi le cheval?

Parce son élevage a trouvé au cours des siècles les conditions optimales de son expansion. Les chevaux nés sur la région étaient destinés à alimenter la cavalerie de l’armée pendant très longtemps. La jumenterie produisait également des mulets d’excellente réputation pour l’attelage et le bât. Puis, après la disparition de la traction animale, la population équine locale a été orientée vers la production de viande. C’est, à l’heure actuelle, sa principale finalité. On lui reconnaît également une forte implication dans l’entretien des espaces: conduite d’élevage en plein-air intégral et passage sur les pacages après les bovins ou les ovins, et colonisation de la montagne jusqu’à très haute altitude.

Le cheval a pris ainsi un caractère quasi-emblématique pour la région, et participe à son identité.
Par ailleurs la configuration des terrains de Cerdagne et du Capcir a permis le développement d’une activité équestre très en vogue, la randonnée. Ainsi ont fleuri de nombreux opérateurs offrant une variété de services dans ce domaine touristique.

Pourquoi Ur?

L’idée est née par la mairie d’Ur en 2001 de profiter des installations du site. Le maire de l’époque Mr. Ginestet Christian était fier de fêter pour les 10 ans de la foire un nouvel outil qui est un manège couvert.

De plus, grâce au délégataire du centre équestre les projets de mélanger les chevaux lourds et les chevaux de sport ont fait de cette foire une vitrine de cheval dans toutes ces formes.